Les Jets Personnels sont définis ici comme des avions de 1 à 6 places vendus à un prix ne dépassant pas deux fois celui d'un avion à piston de haute performance. Ils ont été développés à de nombreuses reprises au cours des dernières décennies. Certains projets n'ont pas dépassé le stade de maquette grandeur nature, quelques prototypes ont volé, et un seul avion a connu un certain succès comme avion de liaison militaire. Aucun n'a été un succès commercial à ce jour.

Au début, la non disponibilité de Jet Fuel sur les aéroports d'aviation générale était une limitation. Mais la raison principale pour laquelle dans le passé aucun jet personnel n'a connu de succès a été le manque de réacteur économiquement viable.

Aujourd'hui, avec la disponibilité du Williams FJ33, du Pratt & Whitney Canada PW600, du Honda-General Electric et du Price Induction DGEN, le dernier obstacle est levé.

Ils sont relativement économiques à l'usage, très fiables, et étonnamment plus silencieux que des moteurs à hélice de puissance comparable.

De nombreux concepts de jet personnels ont étés lancés de façon prématurée, alors qu'il n'existait pas de réacteur permettant à ce marché de décoller. Aujourd'hui les réacteurs sont enfin disponibles, et les leçons du passé sont toujours utiles aux projets à venir.

Le Sud-Ouest SO6000 Triton, un des tout premiers "jets personnels" (en quelques sortes)
Premier vol le 11 novembre 1946
Cet avion a été conçu dans la clandestinité en France occupée pendant la seconde guerre mondiale par Lucien Servanty, qui deviendra plus tard le père du Concorde avec Bill Strang.


Dernières modifications au site:
06FEB2013 - Nombreux plans scannés sur le Jet Squalus
03FEV2013 - Apparence du site
03FEB2013 - Page CM 191 Page entièrement mise à jour